Lucas & Arthur Jussen, pianos

C’est comme conduire une paire de BMW”, a déclaré le chef d’orchestre Michael Schønwandt, après avoir dirigé les frères néerlandais Lucas (29 ans) et Arthur Jussen (26 ans). Malgré leur jeune âge, ils font partie du monde international des concerts depuis des années et sont vigoureusement loués par la presse et le public.

Les frères Jussen se sont produits avec des orchestres tels que le Boston Symphony et le Philadelphia Orchestras, le Concertgebouworkest, le Danish National Symphony Orchestra, le City of Birmingham Symphony Orchestra, l’Academy of St Martin in the Fields, ainsi que les orchestres symphoniques de Montréal, Sydney, Singapour et Shanghai. Ils collaborent avec des chefs d’orchestre de renom tels que Andris Nelsons, Christoph Eschenbach, Iván Fischer, Valery Gergiev, Sir Neville Marriner, Yannick Nézet-Séguin, Jukka-Pekka Saraste et Jaap van Zweden.

En juillet 2022, les frères Jussen ont fait leurs débuts au festival de Tanglewood (États-Unis). Avec l’Orchestre symphonique de Boston sous la baguette d’Andris Nelsons, ils ont donné la première américaine de “Anka kuşu” (Phoenix) pour piano à quatre mains et orchestre, écrite pour eux par Fazıl Say. Au début de la saison 2022/2023, ils effectueront une tournée européenne avec le Budapest Festival Orchestra sous la direction d’Iván Fischer. Ils sont ensuite invités par le Tonhalle-Orchester Zürich, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, le Royal Philharmonic Orchestra London, le Houston Symphony Orchestra, le Vancouver Symphony Orchestra, le São Paulo Symphony Orchestra, le NDR Elbphilharmonie Orchester, le hr-Sinfonieorchester, le WDR Sinfonieorchester et le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin. Ils sont également “artistes en résidence” avec l’Orchestra Sinfonica di Milano. En récital, on peut voir le duo à Berlin, Londres, Paris, Stockholm, Stuttgart, Essen et Dortmund.

Lucas et Arthur ont reçu leurs premières leçons de piano dans leur ville natale d’Hilversum. Il est rapidement apparu qu’ils avaient de grands talents. Dès leur enfance, ils ont été invités à se produire devant la reine Beatrix des Pays-Bas. Les premières récompenses lors de concours ont suivi peu après. En 2005, les frères ont étudié au Portugal et au Brésil pendant près d’un an à l’invitation du maître pianiste portugais Maria João Pires. Au cours des années suivantes, ils ont suivi les cours de Pires et de deux professeurs néerlandais renommés. Lucas a terminé ses études avec Menahem Pressler aux États-Unis et avec Dmitri Bashkirov à Madrid. Arthur est diplômé du Conservatoire d’Amsterdam, où il a étudié avec Jan Wijn.

Enregistrant exclusivement avec Deutsche Grammophon depuis 2010, leur premier CD avec des œuvres de Beethoven a été certifié platine et a reçu le prix du public Edison Klassiek. Un enregistrement de Schubert et Jeux, un CD consacré à la musique française pour piano, ont ensuite été publiés. Leur enregistrement des concertos pour piano KV 365 et KV 242 de Mozart, avec l’Academy of St Martin in the Fields et Sir Neville Marriner, a été certifié or. Les frères Jussen ont également enregistré le double concerto pour piano de Poulenc et “Le Carnaval des animaux” de Saint-Saëns avec le Concertgebouworkest et Stéphane Denève, ainsi que des concertos et des chorals de Bach avec l’Amsterdam Sinfonietta. Sur “The Russian Album” (mars 2021), ils interprètent des œuvres pour deux pianos de Rachmaninov, Stravinsky et Arensky. Le dernier né de leur discographie est “Dutch Masters” (avril 2022), consacré aux œuvres de compositeurs néerlandais, avec notamment une collaboration avec l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise et Karina Canellakis. L’enregistrement a reçu un Edison Klassiek dans la catégorie “Musique de chambre” ainsi que le prix du public en septembre 2022.